Le piège des portes et fenêtres « Acoustiques »

On s’appuie souvent sur des labels pour vendre une fenêtre ou un porte comme étant « Acoustiques ». Dans l’absolu, ce n’est pas un tort : les labels Acotherm ou CEKAL, pour ne citer qu’eux, sont délivrés sur la base de mesures tout à fait sérieuses suivant un cahier des charges exigeant.

… Le problème, c’est qu’on peut parfois leur faire dire n’importe quoi par ignorance ou par malhonnêteté.

Par exemple, il faut savoir qu’une fenêtre équipée d’un double vitrage 4/16/4 tout ce qu’il y a de plus standard atteint généralement un indice d’affaiblissement acoustique autour d’un Rw+Ctr=28dB si elle est correctement réalisée.
28dB, c’est le minimum syndical pour une fenêtre équipant la façade d’un logement. En dessous de ça, on n’est souvent même plus conforme à la réglementation française.

… Et 28dB, c’est aussi suffisant pour obtenir le classement AC1 du label Acotherm. Ce qu’on en déduit, c’est que le classement AC1 indique que la fenêtre en question est suffisante pour assurer le minimum réglementaire en France (c’est à dire isoler une façade donnant sur une rue calme). En aucun cas on ne devrait parler de fenêtre « Acoustique », contrairement à ce que j’entends trop souvent… Et de ce point de vue, le label Acotherm n’est pourtant pas le moins exigeant !

Ainsi, sur la question de l’affaiblissement acoustique, le marquage CEKAL (spécifique aux vitrages) démarre avec un classement AR1 que l’on peut obtenir avec un indice d’affaiblissement Rw+Ctr≥25dB !… Bref, un vitrage qui, sauf si ses dimensions sont très réduites par rapport à la façade, ne sera pas capable d’atteindre les minimas réglementaires dans une grande majorité des cas pour un logement. À ce stade, les conversations qui ont lieu de l’autre côté deviennent même tout à fait intelligibles… Et bien même ce AR1, je l’ai déjà vu vendu comme étant « acoustique » !

Alors non, le but de ces labels n’est surtout pas de dire « cette fenêtre est performante ». Ils sont juste là pour renseigner sur leur degré de performance, sachant que ce degré peut tout à fait être bas ! Justement, le label AR1, par exemple, peut avertir que la fenêtre en question n’est pas propre à une installation en façade d’une pièce de vie…

Ci dessous le détail des classements acoustiques Acotherm et CEKAL :

Le label Acotherm
Norme française garantissant l’isolation. Label délivré par le CSTB et le CTBA, basé sur l’indice Rw+Ctr en dB.

AC1 (Environnement peu bruyant) : 28dB (26dB avec une entrée d’air)
AC2 (Voie fréquentée) : 33dB (31dB avec une entrée d’air)
AC3 (Environnement bruyant) 36dB (34dB avec une entrée d’air)
AC4 (Environnement très bruyant) 40dB (38dB avec une entrée d’air)

La certification CEKAL
Certification privée de l’organisme CEKAL, toujours basée sur l’incide Rw+Ctr.

AR1 (Environnement très calme, à éviter pour les pièces de vie) 25 à 27dB
AR2 (Environnement urbain calme) 28 à 29dB
AR3 (Voie fréquentée) 30 à 32dB
AR4 (Voie très fréquentée) 33 à 34dB
AR5 (Environnement bruyant) 35 à 36dB
AR6 (Environnement très bruyant) 37dB


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.