Bruit des pompes à chaleur : précautions et règles

Sont-elles bruyantes ?

Commençons par répondre à la question la plus évidente : oui, les pompes à chaleur font du bruit ! À l’heure actuelle, même si de gros progrès ont pu être effectués dans ce domaine, il n’existe à notre connaissance pas de pompe à chaleur réellement silencieuse. En outre, ce bruit est très riche en basses fréquences (sons graves), qui se propagent beaucoup plus facilement et dont il est plus difficile de se protéger. Une machine mal entretenue, mal installée ou présentant des défauts de fabrication peut aussi générer des cliquetis ou sifflements particulièrement désagréables.

Toutefois, certaines émettent un niveau de bruit beaucoup plus acceptable que d’autres, et cela fait partie des critères les plus importants à considérer lors du choix de l’appareil.

N’oubliez pas qu’une installation bruyante nuira très probablement à votre qualité de vie et/ou ruinera vos relations de voisinage ! N’hésitez donc pas à consulter la documentation technique d’un maximum d’appareils et à comparer leur puissance acoustique… Et si l’information n’apparaît pas, c’est très probablement que le constructeur ne la pas faite mesurer… Et s’il ne l’a pas faite mesurer, c’est que le bruit ne faisait probablement pas partie de ses préoccupations lors de la conception de l’appareil, et donc qu’il doit effectivement être bruyant.

 

La réglementation

Comme souvent dans le domaine du bruit de voisinage, c’est ici le code de l’environnement qui s’applique. Sachez que cette réglementation n’encadre pas la conception même de la machine. Rien n’oblige légalement l’industrie à produire des appareils silencieux (ci ce n’est bien sûr qu’ils sont plus vendeurs). Impossible, donc de se retourner contre le constructeur  si le bruit d’un appareil nuit à votre voisinage ou à vous même (à moins que le niveau émis soit supérieur à ce qui est annoncé dans la fiche technique, auquel cas c’est une non-conformité). C’est vous qui êtes responsable du choix de cette machine et des dispositifs à mettre en place pour limiter sa nuisance sonore.

Outre le code de l’environnement, pensez également à vous renseigner auprès de votre mairie, car des arrêtés ont pu être pris à ce propos.

Comme dans la majorité des cas, c’est donc vous et vous seul qui êtes responsable du bruit généré… À moins bien sûr d’avoir eu recours à un installateur tiers qui a pris des engagements à ce propos (pensez à les demander, et à en garder une trace écrite dûment signée).

Quelles précautions prendre ?

Dans tous les cas, la première des précautions est de faire poser votre pompe à chaleur par un installateur. Il doit être familier des problématique qui y sont liées, notamment concernant les nuisance sonores, et saura prendre certaines mesures pour vous éviter les problèmes.
Si vous avez un doute, n’hésitez surtout pas à demander une étude acoustique préalable.

Vous protéger vous-même :

  • évitez d’installer les pompes à chaleur près de vos fenêtre et de vos pièces de vies
  • surtout, désolidarisez ces installations de votre bâti ! Ne vous fixez pas directement à vos parois, et évitez autant que possible de vous poser sur des fondations solidaires ou en contact avec celles de votre maison. Les pompes à chaleur sont génératrices de vibrations qui vont se propager dans tout votre bâtiment et générer des bruits basse fréquence potentiellement gênants dans toutes vos pièces. Dans le cas où cette désolidarisation n’est pas possible, utilisez des plots anti-vibratiles qui limiteront beaucoup la gêne. Notez qu’il est de façon générale préférable d’éviter de poser votre pompe à chaleur sur une dalle béton. Préférez une fondation plus meuble, à même d’absorber les vibrations engendrées par l’appareil.

Protéger vos voisins (c’est au moins aussi important, sinon plus) :

  • encore une fois : attention à l’emplacement des installations ! Ne les orientez surtout pas vers le voisinage et restez-en le plus éloigné possible. N’oubliez pas que votre propre maison constitue en elle-même un excellent écran anti-bruit. Servez-vous en !
  • le second conseil reste valable ici aussi : attention à éviter tout facteur de solarisation. Il est possible par exemple que les dalles de fondation soient filantes d’une maison à l’autre. Restez-en donc aussi indépendant que possible. Là encore, éviter de poser la PAC sur une dalle de béton.
  • s’il est impossible de placer vos appareils de façon à ce qu’ils ne gênent pas vos voisins, vous avez l’obligation d’installer des mesures de protection : caisson ou écran anti-bruit. Dans ce domaine, gardez à l’esprit qu’une mesurette bas de gamme ne sera probablement d’aucune utilité (petit écran occultant en bois, caisson constitué d’une simple tôle…). Vous aurez réussi à cacher la source de bruit aux regards, mais pas aux oreilles ! une bonne solution anti-bruit doit être étudiée et bien conçue.

 

Ce que Métamorphone peut faire pour vous :

  • Une mesure acoustique d’état initial vous permettra de connaître le niveau de bruit résiduel, et donc de choisir grâce à nos indication un appareil qui n’engendrera pas un bruit ambiant qui lui soit trop supérieur… Ou alors permettra d’envisager directement les dispositifs de protection les mieux adaptés (il est généralement moins coûteux de les anticiper et de les inclure dans les travaux d’installation que d’attendre d’avoir eu des problèmes).
  • Si les appareils sont déjà en place et posent problème, une étude acoustique permettra de déterminer les corrections les plus efficaces à mettre en œuvre… et peut aussi être déterminante dans vos relations de voisinage (on se montrera vraisemblablement plus patient et compréhensif si vous montrez que vous considérez sérieusement le problème) !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.